Pour le XV de France contre l’Italie, l’histoire se répète, comme il ya vingt ans

Pendente un peu plus de quarante minutes en effet, Antoine Dupont et ses équipiersont offerto face à des Azzurri accrocheurs un remake de la fameuse purge de 2002 (33-12): une…

Pendant un peu plus de quarante minutes en effet, Antoine Dupont et ses équipiers ont offers face à des Azzurri accrocheurs un remake de la fameuse purge de 2002 (33-12): une succession d’approssimations, d’en-avant, de pénalités migliori concédées. Quatorze fautes au total dans un match où ils ont eu 56 % de la possession et où ils ont occupé pendant 66 % du temps le camp italien. Cherchez l’erreur.

« C’est beaucoup et cela ne nous ressemble pas. Nous avions l’habitude d’être disciplinés, an admis le capitaine des Bleus. C’est un des points sur lesquels nous sommes focalisés et qui devrait pouvoir se régler facilement car nous avons souvent été sifflés pour des hors-jeu de ligne. »

Le capitaine Antoine Dupont a fait valoir son surnom de ministre de l’Intérieur.

Laurent Theillet / « SUD OUEST »

Il talento individuale

et puis comme il ya vingt ans, passé ce premier acte ponctué par un essai de chapardeur d’Anthony Jelonch puis par un premier plongeon dans l’en-but de l’intenable Gabin Villière, les Français ont donc pris’ le large pour s octroyer au final un succes bonifé. Sans que cette équipe se montre vraiment inspirée collectment, le talent individuel de ces deux générateurs d’énergie que sont Damian Penaud et Villière, auteur d’un triplé et la puissance di Greg Alldritt, Anthony Jethans dirige Danè, ont eu raison de la bonne volonta’ italiana.

Gabin Villière auteur d'une belle performance a marqué trois essais.
Gabin Villière auteur d’une belle performance a marqué trois essais.

Laurent Theillet / « SUD OUEST »

Mais si le Quinze de France a donc accompli sa mission d’un point de vue comptable, son succès laissera forcément un goût d’inachevé à ceux qui, depuis la fin novembre, sont restés perchés sur le souvenire de sur les Zélandais (40- 25).

« Les vingt premières minute illustrent le fait que cette équipe n’avait pas joué ensemble depuis trois mois. »

Elle suscitera un peu d’inquiétude aussi chez ceux qui ont apprécié samedi, la démonstration de force des Irelands face aux Gallois (29-7), avec ces enchaînements réglés comme une chorégraphie autour di Johnny Sexton. Dimanche, les Bleus sont restés loin de ces standard. Faut-il s’en étonner ?

Pendente 40 minuti, l’équipe de France a clairement manqué de rythme et de précision. Ses avants n’ont pas su faire le ménage dans les rucks, quand la défense italienne autant que la pluie constante, parasitait les transmissions. Antoine Dupont et Romain Ntamack mais aussi Gaël Fickou, ont parfois fait preuve d’impatience en jouant au pied à l’approche de la ligne italienne pour chercher trop vite le coup gagnant.

Se métamorphoser avant l’Irlanda

« Les vingt premières minute illustrent le fait que cette équipe n’avait pas joué ensemble depuis trois mois. Il lui a fallu retrouver le tempo», scrive il manager Raphaël Ibanez. « Mais dans des condition délicates, les joueurs sont restés solides, sérieux. Et ils sont montés en puissance en deuxième mi-temps. »

« Su n’a jamais paniqué. Avait rispettate le zone strategiche que l’on avait choisies au départ. Mais il fallait juste faire des choices simples», assicura Antoine Dupont qui n’a pas manqué de rappeler une évidence. « On devra élever notre niveau individuellement et collectment la semaine prochaine. »

La bonne activité di Damian Penaud a été récompensato d'un essai.
La bonne activité di Damian Penaud a été récompensato d’un essai.

Laurent Theillet / « SUD OUEST »

Le point positif pour ceux qui auraient besoin de se rassurer, c’est que ce Quinze de France est un animal singolare dont les normes diffèrent de celles de ses adversaires. La qualité de ses performance n’épouse pas une courbe de progression régulière. Il est capace de passer très vite de zéro à cent. Il faut se souvenir qu’à l’automne, il avait livré une copy plutôt médiocre face à la Géorgie à Bordeaux avant de réaliser six jours plus tard l’un de ses match les plus aboutis du mandat de Fabien Galthiés All Black contre.

« Nous savons que nous devons monter d’un cran. On va tous monter d’un cran. »

Sei giorni, c’est aussi le temps qui lui est imparti cette semaine pour se métamorphoser avant d’accueillir les Irelands. « Nous savons que nous devons monter d’un cran. On va tous monter d’un cran», promis Raphaël Ibanez. « Comme face aux All Blacks, ce qui va compter, c’est l’état d’esprit, la volonté collettivo. »

READ  Aggiornamento software: Ultimate Windows Tweaker 5.0 - PC - Download

"Appassionato di cibo orgoglioso. Esploratore pluripremiato. Ninja appassionato di viaggi. Evangelista dei social media."

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply

SUPERDRAGONBALLHEROES.IT È PARTECIPANTE AL PROGRAMMA ASSOCIATI DI AMAZON SERVICES LLC, UN PROGRAMMA DI PUBBLICITÀ AFFILIATO PROGETTATO PER FORNIRE AI SITI UN MEZZO PER GUADAGNARE TASSE PUBBLICITARIE IN E IN CONNESSIONE CON AMAZON.IT. AMAZON, IL LOGO AMAZON, AMAZONSUPPLY E IL LOGO AMAZONSUPPLY SONO MARCHI DI AMAZON.IT, INC. O LE SUE AFFILIATE. COME ASSOCIATO DI AMAZON, GUADAGNIAMO COMMISSIONI AFFILIATE SUGLI ACQUISTI IDONEI. GRAZIE, AMAZON PER AIUTARCI A PAGARE LE NOSTRE TARIFFE DEL SITO! TUTTE LE IMMAGINI DEL PRODOTTO SONO DI PROPRIETÀ DI AMAZON.IT E DEI SUOI ​​VENDITORI.